L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Ambérieu-en-Bugey - Formation pour les services aux personnes - le lycée de Saint Sorlin ouvre la voie


FORMATION - Dans le cadre de sa tournée des établissements de formation dont elle a la charge au niveau régional, Stéphanie Pernod Beaudon, députée de l’Ain, a rendu visite au lycée de Saint Sorlin en Bugey, établissement privé catholique sous contrat avec l’État. C’était également l’occasion de mettre en avant une nouvelle filière, AES, qui pourrait bien devenir une voie royale pour les métiers d’accompagnement à la personne.

Sacré week-end pour le lycée de Saint Sorlin. Samedi 25 mars, on a fêté comme il se doit les 60 ans de l’établissement en accueillant familles et personnalités. Et deux jours après, dans un cadre plus intimiste mais tout aussi solennel, le président, François Xavier Vautherin, la directrice, Nathalie Van Troys, et tout le staff de l’établissement accueillait la vice-présidente de la région Auvergne Rhône-Alpes déléguée à la formation professionnelle et à l'apprentissage. Stéphanie Pernod Beaudon a découvert un collège-lycée niché dans un agréable écrin de verdure. Il accueille les élèves, de la 4ème au bac pro, et les personnes en formation professionnelle, dont le projet de vie est orienté vers les services aux personnes.



Après une visite des locaux, parfaitement adaptés à leur utilisation, la députée a rencontré la 1ère promotion d’apprenantes pour la préparation du diplôme d’état d’Accompagnant Educatif et Social (AES). Cette formation, pour les étudiants et les demandeurs d’emploi, est financée par la Région Auvergne Rhône-Alpes. Ce fut l’occasion d’un fructueux échange au cours duquel les futures diplômées ont fait part de leur grande satisfaction concernant leur parcours de formation. Plusieurs d’entre elles ont eu un parcours personnel parfois difficile, et cette nouvelle voie ressemble beaucoup à une nouvelle chance. Les éventuels futurs employeurs, présents en tant que maîtres de stage, ont également souligné la pertinence et la cohérence de cette nouvelle filière dans le champ des métiers d’accompagnement des personnes. Un satisfecit général qui laisse augurer des retombées bénéfiques.



AES : Accompagnant Educatif et Social, diplôme d’état de niveau V



Exit les diplômes d’Aide Médico-Psychologique (DEAMP) et d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS), ainsi que les fonctions d’Auxiliaire de Vie Scolaire (AVSCO) et d’Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap (AESH). Ils sont désormais regroupés et remplacés par ce nouveau diplôme qui sera attribué, pour la 1ère fois, en fin d’année. Ce regroupement offre un double avantage : une formation plus complète qui touche à tous les âges et à toutes les problématiques des personnes en situation de dépendance, de vulnérabilité ou d’handicap, et, par conséquence, un champ d’emplois beaucoup plus vaste. Les employeurs éventuels ne s’y sont pas trompés, en ouvrant largement leur porte pour les stages en alternance et en prenant date pour le recrutement des futur-e-s diplômé-e-s.



Rachel (*) a trouvé sa voie



Finie la galère ? Rachel l’espère profondément. Après plusieurs petits boulots sans garantie de stabilité, elle est demandeuse d’emploi depuis trop longtemps à son goût. Âgée de 36 ans, mère de deux enfants, elle pense laisser bientôt derrière elle les mauvais moments : « j’avais réussi le concours d’Aide Médico Psychologique en 2014, mais j’ai eu du mal à trouver un employeur pour un contrat en alternance. J’ai pu garder le bénéfice du concours et j’ai intégré la formation AES en décembre 2016. J’ai été aidée pour trouver des financements. Pôle Emploi a pris en charge les frais de formation car je suis en fin de droits et je ne touche que l’allocation de retour à l’emploi. La formation est enrichissante, j’ai choisi la spécialité structure. Je ne suis pas trop inquiète. Le diplôme offre des perspectives intéressantes, pour l’accompagnement des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, et des enfants. Si je peux, je choisirai de travailler dans une maison d’enfants à caractère social ».

(*) Prénom d’emprunt


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces