L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


C’est parti pour Les Enfants du Devoir (EDO)

  •  L’équipe fanion de l’EDO à Clamart
  • L’équipe fanion de l’EDO à Clamart
  • EDO une association
 incontournable sur Oyonnax
  • Le gala des 
Gymnastiques de l’EDO du 2 décembre
  • Antibes en favori contre Montceau-les-Mines
  • La Madeleine et Vallauris futurs adversaires de l’EDO.
La Gymnastique en Gala le 2 décembre !

Un petit rappel historique.



« Les enfants du Devoir» (EDO) créée dès 1888, qui est une des plus anciennes associations sportives d’Oyonnax et de l’Ain compte plus de 450 adhérents tous licenciés à la Fédération Française de Gymnastique, qui est la fédération délégataire du Ministère de tutelle (Santé et Sports). On peut parler de l’EDO comme une véritable « institution » dans le paysage de la Plastic’Vallée, chère au cœur de Jacques Vareyon dirigeant très dévoué et  bien connu sur la place. Et comme chacun le savez peut-être, l’équipe masculine fanion vitrine du club évolue pour la 3ème année consécutive en TOP12 (analogie au TOP14 des Oyomens), compétition nationale de 4 poules de 3, en matchs aller/retour. Les confrontations de haut niveau se déroulent sur 6 journées dont 3 à domicile. La première  a eu lieu à Oyonnax contre Noisy-le-Grand le 4 novembre, avec une défaite honorable sur le score de 21 à 27.



Des résultats globaux somme toute logiques.



Pour la première journée toutes les équipes se sont imposées à l’extérieur. Dans la deuxième  manche de championnat du Top 12 en ce samedi 18 novembre, les équipes favorites se sont imposées à domicile cette fois-ci. Les duels serrés se disputaient encore aux barres parallèles, aux anneaux et au sol. Antibes champion en titre recevait dans sa salle Pierre Brochard Montceau-les-Mines pour le compte de  la poule 1. Le club antibois sacré champion l’année dernière a voulu faire forte impression dès son entrée dans la compétition (31 à 17). En Normandie, Sotteville, avec un collectif riche de jeunes pousses et des anciens internationaux Danny Pinheiro-Rodrigues et Arnaud Willig, n’a laissé aucune chance comme il était à prévoir, au petit poucet venu du Grand Est, Schiltigheim (34 à 14).  Dans la quatrième poule, la jeune équipe de La Madeleine de la métropole lilloise, qui avait défié les pronostics au prix d’une belle saison l’année dernière (4è), et hôte des promus de Vallauris, ont décroché leur première victoire après la défaite de la première journée (32 à 16). Enfin L’équipe francilienne de Clamart, 2è en 2017, emmenée par Axel Augis et Jim Zona affrontait à domicile Les Enfants du Devoir d’Oyonnax (EDO) dans une confrontation très disputée (28 à 20). 



Que dire : Belle résistance des EDO à Paris contre Clamart !



L’équipe fanion des EDO se déplaçait donc ce samedi à Clamart Gymnastique dans les Hauts-de-Seine. C’était un gros morceau pour les EDO, car ce club a disputé en 2017 la finale contre Antibes. Forte de plusieurs internationaux dans son effectif, l’équipe parisienne remporte 8 des 12 duels contre, 4 victoires pour Oyonnax, effectuées aux Barres parallèles, aux Anneaux et au Sol. Franck Balme, entraîneur d’Oyonnax analyse: « Nous repartons aujourd’hui avec le nombre de points que nous avions envisagé (20 points). Nous sommes quand même un peu frustrés car nous avions la possibilité de créer la surprise. Maintenant, place au match retour pour nous ! ». Mais il faudra attendre la 5ème journée pour connaitre le classement finale après les matches de poules. L’avenir est en marche et tout prochainement avec le Grand Gala des Gymnastiques organisé par l’EDO le samedi 2 décembre au Centre Omnisport Léon Emin à Oyonnax à 10h et 18h… A ne pas manquer au royaume de Disney!


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces