L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Cyril Micol créateur de Vitraux et Trophées à Longchaumois !

  • Le trophée Journée rugby RC Morez US Oyonnax
  • Le trophée Journée rugby RC Morez US Oyonnax
  • Cyril Micol et un vitrail fini
  • Canavas de fabrication en couleur.
  • Un exemple de travail à exécuter
  • La Vitrotèque de l’artisan
  • Le four a vitrail
  • Quelques vitraux décoratifs

Le Verre de Voûte ou la Clef du vitrail



C’est en 1674 que la Franche-Comté (Jura, Doubs, Haute-Saône et Territoire de Belfort) fut rattachée à la France, après 39 années de guerre dont Lacuzon fut le héros. Claude Prost, dit Lacuzon, est né à Longchaumois en 1607. Il personnifie "la fierté inébranlable du caractère comtois". La Vouivre cet animal fantastique, disait-on, l'honorait de sa protection. Le décor est ainsi planté, il ne manque plus que Nicolas Flamel et l’alchimie. Mais nous y sommes, car pour fabriquer du verre il faut faire fondre du sable, plus exactement de la silice (SiO2) à plus de 1700 °C, et pour faire du vitrail il faut utiliser aussi du plomb. Dans un atelier-boutique datant du début du XIXè, situé sur l’axe Morez-St Claude, dans le Haut-Jura à Longchaumois ouvert au public gratuitement depuis 2005, Cyril Micol vous fait découvrir le métier de verrier en vitrail, métier d’art s’il en est. Son expertise met à l’honneur le verre, le plomb, et l’étain, vous trouverez dans l’exposition des idées et des objets pour colorer de lumière vos propres fenêtres, portes ou impostes. L’atelier du «Verre de Voûte» crée, réalise ou restaure des vitraux, chez des particuliers ou des lieux de culte. De la lumière pour sculpter vos pièces, classique ou plutôt audacieux, occultant ou astucieusement décoratif, en cloison, ouvrant ou suspendu, le vitrail est un puzzle, qui illuminera votre quotidien.



Mais l’homme n’est pas jurassien de naissance, il devient par le temps qui passe un « ratrait ». Cependant né dans la région parisienne, il s’occupait de marketing industriel chez l’américain « Corning », l’autre fabricant de verre avec le français Saint-Gobin, et venait souvent dans la vallée de la lunette à Oyonnax et surtout à Morez pour son boulot de fabricant de verre de lunette. Et de fil en aiguille, sous le charme de la région, il se retrouve ensuite toujours au marketing, mais chez Comotec à Morez, puis au Fort des Rousses. « Pour moi là-haut c’était Le Canada ». Désireux d’indépendance, il retourne à l’école, fait du compagnonnage, afin d’acquérir la formation technique nécessaire pour fabriquer et restaurer des vitraux. Et le voilà installé depuis plusieurs années dans la Patrie de Lacuzon.



Ces clients sont des lieux de culte, des églises, des chapelles, des cathédrales, ainsi que des collèges, mais aussi des particuliers, des châteaux, des maisons bourgeoises, en France comme chez nos amis suisses. Et de plus en plus se développent des demandes de vitraux d’ornementation, de décoration, voire même des trophées évènementiels. Il s’agit aussi bien de réaliser des ouvrages complets, comme de procéder à des réparations. En effet la pollution en ville, la condensation, et même l’air très salin en bordure de mer ne font pas bon ménage avec les verres des vitraux et les soudures du plomb. Très convivial et d’une empathie remarquable notre homme collabore aussi avec des écoles, avec le Lycée du Bois de Moirans-en Montagne, et l’Atelier des Savoir-faire de Ravilloles. La transmission n’est pas un vain mot dans sa bouche, il héberge des stagiaires périodiquement. Un rai de lumière chez notre ami vitrailliste s’impose à vous…



Cyril Micol : Le Verre de Voûte - 26, Grande Rue - 39400 LONGCHAUMOIS - 03 84 41 29 88 - www.kitrail.com


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces