L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Deux jours de fête pour 50 ans d’existence !

  • Le géant au petit matin
  • Le géant au petit matin
  • La chute d’eau est de 130m
  • Jeux de lumières et effets graphiques
  • Des turbines impressionnantes
Le barrage de Vouglans ou «Mare Nostrum»…

Non non, rien de rien, on ne regrette rien, il n’y a pas eu  cette année de lâchers d’eau  spectaculaires au Barrage comme pour ses 30 ans en 1998, sécheresse oblige. Mais il y avait la Cie. «Le Cri du moustique», troupe de théâtre régionale populaire ou de rue, qui a magistralement fait une rétrospective sur l’histoire de la construction du barrage. Dès le samedi soir ce spectacle, a convaincu le public présent toutes émotions confuses et changeantes de l’époque dehors. Bref une réussite totale et un beau succès pour un public venu en nombre et enthousiaste. Le dimanche soir, pour la deuxième représentation le bouche à oreille a merveilleusement fonctionné. Avec 1100 âmes présentes sur le site, le public est emballé. A la fin, la troupe offre le verre de l’amitié et distille encore mille et une histoires sur la vallée. Il fait frais mais les gens ne désertent pas. Certains demandent en vain des DVD du spectacle, mais que faire c’est du spectacle vivant! Et donc c’est simple il faut rejouer, rejouer ailleurs peut-être et plusieurs fois, à Orgelet, Clairvaux les lacs, Arinthod, ou  Moirans. Ce sera une belle récompense…N’est-ce pas? Nous ne connaissons pas vraiment le «Cri du moustique» car il est toujours étouffé par le bruit d’une claque... Mais trop tard, il a piqué au vif tout le monde ce soir…



Jamais les deux villages de Menouille et de Cernon n’avaient vu autant de touristes, de badauds, de curieux venir arpenter à pieds leur territoire durant ces deux journées des 25 et 26 septembre. L’organisation avait prévu des navettes de bus, des transports par calèche à chevaux, voire des locations de VTT, pour aller des deux villages au couronnement du barrage 2kms plus haut. La déambulation sur le barrage lui-même était orchestrée sans discontinuité les deux jours durant par EDF en petits groupes de 20 personnes casquées et en chasubles de sécurité, montrant pattes blanches, plan Vigipirate oblige. Les quatre communautés de communes riveraines  organisatrices, Petite Montagne, Orgelet, Jura Sud et du Pays des Lacs peuvent s’offrir en belle perspective, le fait de travailler ensemble sur un territoire identique avec les mêmes paris et enjeux. De là à fusionner…seule l’avenir nous le dira…. Sur un plan plus politique, il est à constater que Le Lac est un formidable trait d’union entre tous ses habitants…



Pour les cinquante ans du  géant,  le seul et l’unique acteur, ce fut le barrage lui-même, qui s’est mis en scène tout seul dans son bel écrin de verdure, avec un peu de pluie le samedi et un soleil radieux le dimanche. Inonder une vallée entière vivante et radieuse, submerger plusieurs villages, et expatrier plus de 150 personnes, demandent beaucoup de force de caractère. Mais pour ce géant de 427m de long, de 130 m de haut, retenant plus de 600 millions de m3 d’eau formant le lac de Vouglans «Mare Nostrum» sur 35 kms, EDF l’a fait. C’est la troisième retenue d’eau artificielle de France derrière les ouvrages de Serre-Ponçon et de Sainte-Croix, dédiée à la production d’électricité, et à toute une économie commerciale et touristique, florissante et raisonnée de nos jours…Les prochaines festivités  pour les 60 ans…



cridumoustique.wixsite.com/lecridumoustique


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces