L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Echos de Massif Jurassien : L’AG de Haut Jura Sport Formation (HJSF) à Moirans


Un développement constant depuis 2011 !

Il y a quelques jours encore !



Il se déroulait  au Cinéma de Moirans-en-Montagne l’AG  de Haut Jura Sport Formation (HJSF), devant une assistance intéressée. « A l’origine de HJSF se trouve le partenariat inattendu entre le club de football Jura Sud Foot (JSF) dont le siège est à Molinges  et le CFA des apprentis des métiers du sport de l’animation et du tourisme (CFA SAT) de Bourgogne à Dijon. HJSF a vu le jour en 2011». Telle est la présentation de cette association dédiée à l’apprentissage dans le sport, et ce avec plus d’acuité, du fait de l’abandon par l’Etat des contrats aidés. L’effet kiss cool devrait permettre à l’apprentissage de retrouver un second souffle.



Le CFA du Sport de Bourgogne Franche-Comté regroupe toutes les UFA (Unités de Formation par Apprentissage) de la région, dont l’UFA  HJSF fait partie. Selon Olivier Fouquet Directeur du CFA du Sport de BFC, présent lors de cette soirée, «son institution  représente, 500 apprenants, avec un taux de réussite aux examens de 84% et de 2% de taux de rupture des contrats. L’employabilité à l’issue s’élève à 90% pour un diplôme de Jeunesse et Sport ». Et pourquoi cela marche?». «Il s’agit d’un contrat d’apprentissage à 35 heures, avec une  mise en situation directe de l’apprenant dans un club ou une structure sportives». Comme l’a rappelé aussi l’invitée d’honneur de la soirée Laétitia Martinez, vice-présidente de la région BFC en charge du sport, «L’apprentissage n’est pas une sous-formation, mais une formation différente, et en matière de sports je me pose quelques questions, sur qui doit être maître d’œuvre, le sport lui-même, l’éducation nationale, ou la formation professionnelle».



La taxe d’apprentissage peut être perçue directement pour le domaine sportif !



Jean-François Charnay,  Président de l’UFA insista sur le fait aussi que son organisme est agréé pour «percevoir de la taxe d’apprentissage des entreprises, qui est le seul impôt dont on peut choisir le bénéficiaire : investir un euro dans le sport, c’est investir 10 euro dans le domaine social, et 100 euro dans le domaine juridique ». Le sport est un vecteur d’insertion social promoteur de valeurs sociétales.»  Le CFA du Sport ne touche aucune subvention publique. La collecte cette année a enregistré une augmentation de 28% par rapport à 2016, de 340K€ à 440K€, sur 266 entreprises nouvelles, pour atteindre 527.



Sylvain Sacco basketteur à la base  est le directeur du centre depuis deux ans, assisté depuis le 1er août de Morgan Carvalho comme responsable pédagogique. Pour lui les formations sont le BMF (brevet de moniteur de football), le BPJEPS APT et ASC et AF Brevet professionnel de la Jeunesse et de l’Education Physique et  Sportive en  Activité sportive pour tous ou en  activité sport collectif, ou encore en Activités de la forme). Le centre est en train de mettre au point un diplôme sportif tourné plutôt dans le domaine de l’animation et du tourisme, qui souvent a besoin d’animateurs sportifs (VTT, Course d’orientation). Si  les apprenants étaient au nombre de 33 en 2016/2017, ils sont passés en 2018 à 43 retenus sur 70 candidats au départ venus du Jura comme de l’Ain. Clubs sportifs, pensez donc à cet organisme très dynamique…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces