L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


En exclu, l’interview de Cali, l’homme artiste


L’évènement approchant à grand pas, nous avons intercepté Cali entre deux concerts avant sa montée prochaine à Oyonnax pour le « Oh Bugey Festival » dont nous sommes partenaires.

Dans son village natal de Vernet-les-bains, on l’appelait Cali.  Bruno Caliciuri, Cali de son nom de scène et d’enfance, est un artiste au sens large. Chanteur, compositeur, musicien, on l’a également vu sur les planches de théâtre en 2014 dans Cowboy Mouth avec la comédienne Marie Barraud. Il était en concert à Font Romeu quand nous l’avons interviewé. Il était aussi de retour d’une tournée en Chine « On a eu un super accueil. Cette expérience en Chine, c’était nouveau pour moi, pour l’équipe. Il y a beaucoup d’expatriés français là-bas, mais bien sûr, beaucoup de chinois nous ont découvert ». Conquérir la Chine ? Même pas peur ! Le même accueil lui sera réservé à Oyonnax, il n’en doute pas : « Je ne sais pas encore comment ça va se passer là-bas mais le public est naturellement bienveillant et accueillant. Tout le monde vient se faire plaisir ». Et puis, Oyonnax est une terre de rugby. Un sport que Cali vénère. « Au rugby, on n’a pas besoin de CRS pour séparer les spectateurs. C’est un sport de sacrifice, solidaire. J’aime les ambiances d’après-matchs, elles me rappellent celles d’après concerts. »



Pour cet artiste de tout juste 50 ans, à part son âge, tout l’émerveille et tout reste à faire « Je ne regarde pas en arrière. J’aime repartir de zéro, construire des choses, artistiquement et avec mes 3 enfants. J’écoute, je regarde beaucoup ». Cette année, il a publié son premier roman « Seuls les enfants savent aimer ». Un récit autobiographique sur le décès de sa mère quand il avait 6 ans.  Un roman dont il fait aussi la promotion. « J’ai rencontré un monde nouveau pour moi. Des grands écrivains, des lecteurs, bref un autre public. Ça me fait du bien ». Ainsi, Cali passe des festivals de musique aux festivals du Livre avec la même passion. « Écrire une chanson, c’est se mettre tout nu, aller nager, faire quelques brasses et revenir sur la plage. Écrire un roman, c’est se mettre tout nu, et nager jusqu’à Manhattan ». Un exercice différent, dans le temps, l’émotion et l’imagination. « Je me suis aperçu qu’on peut dire ce qu’on veut en écrivant un livre, y’a aucune limite ». Un livre en amenant un autre, il arrive d’ailleurs au bout du deuxième roman. Et d’un prochain album qui sortira à la rentrée, en hommage à Léo Ferré.

« Oh Bugey Festival », l’évènement musical de votre été !



À Oyonnax, Cali partagera la scène avec Hyphen Hyphen, Hoshi et BB Brunes. C’est leur manager depuis 10 ans, Gilbert Marcellus, que nous avons pu contacter « BB Brunes travaille sur leur prochain album qui sortira en début d’année prochaine. » En attendant, 22 dates de concerts sont programmées partout en France sur les plus grands festivals. C’est dire la chance de les accueillir sur la « petite » scène d’Oyonnax. « Ils abordent les évènements de la même manière, petite ou grande scène, avec la même générosité ». BB Brunes, ce sont des jeunes gens entre 28 et 30 ans, 4 albums et le challenge toujours répété de « toucher le cœur du public ».
Rendez-vous les 19, 20 et 21 juillet dans le parc René Nicod à Oyonnax.

Les billets sont en vente à la Fnac, Carrefour, Géant, Cultura. 28 € l’entrée.

Des commerces locaux sont aussi dépositaires.

www.ohbugeyfestival.fr



Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces