L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Fête de la musique : les bons plans


CULTURE – En 1982, à l'initiative du ministère de la Culture alors dirigé par Jack Lang, les musiciens de France et de Navarre sont invités à descendre jouer dans les rues du pays entre 20 heures 30 et 21 heures. 35 ans plus tard, chaque 21 juin, la Fête de la musique perdure une bonne partie de la nuit. L’occasion, en pleine semaine, de se réjouir de l’été arrivé aux sons des artistes locaux ou internationaux.

Fête de la musique
Où régaler ses oreilles ?



Et si on sortait pour la fête de la musique Bourg-en-Bresse, Ambérieu-en-Bugey, Lagnieu, L'Ainpact vous dit tout?



Bourg-en-Bresse

Il ne sera pas possible de tout voir à Bourg-en-Bresse, mais il y en aura pour tout le monde. Pop, rock, rap, jazz, chanson française, hard rock, et même de l’électro dub métal psychédélique. Pas de soucis, chacun y trouvera son compte. Du haut de l’avenue Alsace Lorraine jusqu’à la place des bons enfants, du Bastion à la place Quinet, c’est tout le centre-ville qui va vibrer aux rythmes des spectacles. Des déjeuners sur herbe sont proposés le midi dans la cour André Malraux à H2M, ou un peu plus loin square Lalande. Le début des hostilités devrait lui avoir lieu vers 15 heures, pour une soirée musique qui durera jusqu’à 23h45.



Ambérieu-en-Bugey

La place du champ de Mars sera réquisitionnée mercredi pour laisser place dès 19 heures aux groupes « Newtone » et ses reprises pop-rock. Puis, à 20 heures 30, ce sera au tour du groupe « Sebtan » de proposer ses compositions de rock-alternatif. La soirée se clôturera par le concert de « Traces ! » de 22 heures à 23 heures 15.



Châtillon-sur-Chalaronne

Là aussi, des scènes éphémères vont pousser tout autour du centre-ville. Place de la République, sous les Halles, à l’église Saint André, ou encore dans les rues en déambulation, ce sont bons nombres de concerts qui s’offrent aux châtillonnais. Variété, rock, chorales, percussions, la fête commence à 17 heures, pour se terminer aux alentours de 23h30.



Mais aussi :

À Meximieux, c’est à l’étang de l’Aubepin que se tiendra la fête de la musique. Au cours de la soirée, trois groupes vont se succéder : Duo Lifi, Accoufend, Les Chapat’s. Début de la soirée dès 18 heures.

À Ambronay, une claveciniste reprendra les compositions musicales du XVIIe et XVIIIe siècle, avant de laisser place à un groupe de musiques italienne et anglaise du XVIIe siècle. À Lagnieu, le comité des fêtes organise le concert « Les petits canards », suivi de l’ensemble vocale cantabile, et enfin l’orchestre junior.

À Montluel, sur la place Carnot seront proposés dès 18 heures 15 des concerts. Des violonistes ouvriront le bal avant de laisser place au rock, au gospel, et pour finir à l’électro.



Enfin, si vous travaillez le 21 juin, des séances de rattrapages sont prévues. Il sera toujours possible de se rendre le 23 juin à Trévoux, place de la passerelle ou place des pompes.



Toutes les informations : https://01.agendaculturel.fr/festival/fete-de-la-musique/



Astuce



Quizz spécialisé, anecdotes musicales, playlists… Pour tout savoir de la musique de façon ludique, le magazine-web musical et instructif Zicablog, plaira aux curieux et aficionados de musiques actuelle et intemporelle.



La fête à la mode genevoise



Si la Fête de la musique est célébrée partout dans le monde, Genève possède sa particularité. Car dans la cité de Calvin, on ne badine pas avec la musique. La Fête de la musique dure chaque année trois jours lors d’un week-end proche du 21 juin.



Baroque, rock, récital, blues, folk, orchestre, danse, hip-hop, atelier… Du 23 au 25 juin prochains, impossible de ne pas trouver chaussure à son pied, ou accord à son oreille, autour de la vieille ville. Pour sa 26e édition de la Fête de la musique, Genève réunit 682 concerts et spectacles de danse sur 31 scènes, des milliers d’artistes et de nombreuses associations.



L’ensemble de la programmation sur www.ville-ge.ch/fetedelamusique



La Fête de la musique en chiffres



1976, le musicien et producteur américain de « France Musique », Joël Cohen imagine les « Saturnales », fêtes organisées aux solstices d'été et d'hiver pour célébrer la musique



1982, la première fête de la musique est organisée dans les rues françaises



5 millions de musiciens se réunissent sur tout le pays



340 villes du monde fêtent la musique



Le saviez-vous ?



« World Music Day », « Fête de la musique », « Fiesta de la música » ou encore « Make music », l’événement musical français se décline sur l’ensemble de la planète.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces