L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


L’amitié, cette autre version de l’amour


« L'amour, c'est l’amitié portée jusqu'à l'enthousiasme », disait George Sand. Puisque l’amour n’est pas le seul à consoler une âme en peine, à rendre heureux, à lier les hommes entre eux ou encore à développer des sentiments réciproques, il est temps de rendre à l’amitié ses lettres de noblesse et ce, en pleine Saint-Valentin ! L’amitié est un joyau à protéger. Science à l’appui !

Thaïlande : le boom des amitiés en plastique



La dernière fois que l’on avait imaginé personnifier une poupée, c’est l’image de Chucky, possédée par l'esprit d'un tueur en série et personnage principal d'une série de films d'horreur qui vient en tête. En Thaïlande, pourtant, les regards figés des poupons de plastique provoquent un véritable engouement, notamment à Bangkok, la capitale du pays. Au restaurant, dans les lieux publics, dans les avions, au cinéma... Il n’est pas rare, depuis un an, de voir les thaïlandais accompagnés par leur poupée. Elles sont devenues de véritables amis ou enfants à part entière.



Il faut dire que dans un pays où le bouddhisme est la principale religion, nombreux sont ceux qui continuent de croire aux anciens dieux hindous et ses traditions d’adoration d’objets, de porte-bonheurs. Ainsi, les thaïlandais voient en ces bébés en plastique des incarnations, soit d’amis, soit d’enfants non nés. Très ressemblants, ces « luk thep », signifiant « anges-enfants », sont nourris, lavés, dorment dans leur propre lit, possèdent leur propre activités… Un comportement enfantin vu de l’Occident, sauf que le prix de ces amis en plastique, lui, ne l’est pas et peut atteindre les 1000 dollars !



Sommes-nous fidèles en amitié ?



« Le devoir d’une éternelle fidélité ne sert qu’à faire des adultères », pensait Jean-Jacques Rousseau. Cela tombe bien, en amitié, l’adultère n’existe pas. Si selon certains spécialistes, l’amour dure sept ans, ou trois pour les plus pessimistes, l’amitié, elle, n’a pas de limite. Mais pour cela, il existe des règles d’or. Comme celle de ne pas « classer » ses amis. Alors que l’on nomme son mari ou sa femme, coller l’étiquette de « meilleur ami » ne semble apporter que frustration. En effet, cela blesse les autres relations amicales et le statut est variable selon les années. Une appellation qui semble donc être désuète. Contrairement au couple, encore une fois, mieux vaut laisser ses attentes de côté. Pouvoir compter sur un ami est un avantage certain, mais celui-ci ne peut être à votre disponibilité sous prétexte d’amitié. Et pour conserver une amitié, il n’y a pas de secret : il faut connaître l’autre. En évitant la frustration des diverses timidités, la relation n’en sera que plus stable.



Mais qu’en est-il des amitiés femme-homme ? Selon une étude de l'Université du Wisconsin-Eau Claire aux États-Unis, l’amitié entre deux sexes opposés n’échappe pas à la séduction et aux instants de tension sexuelle. Un handicap pour une amitié saine qui tend cependant à s’estomper avec les années. Les chercheurs ont analysé les amitiés entre plus de 400 personnes âgées de 18 à 52 ans et ont découvert que cela desservirait plus souvent leur couple respectif. Effectivement, il semblerait que plus les liens amicaux sont forts, moins les relations amoureuses sont heureuses…



D’ailleurs, hommes et femmes n’ont pas les mêmes attentes en termes d’amitié selon une étude de l'Université de Londres. Tandis que les hommes ont plus besoin de liens familiaux, les femmes, elles, ont besoin de plus d’amitié.



Quand l’amitié va, tout va !



Moins de tension artérielle, moins de stress, des défenses immunitaires plus fortes, bref, une espérance de vie plus longue. Les bénéfices de l’amitié sont innombrables. Logique, lorsque l’on sait qu’un vrai ami aide à surmonter les dépressions et les maladies en tout genre, à avoir du bon temps, à rire plus souvent ou à partager et donc augmenter les moments de détente. Résultat observé par l'Université Brigham Young de l'Utah aux États-Unis : un solide réseau d’amitié augmente les probabilités de vivre plus longtemps de 50%.



Tordue mais efficace, des scientifiques américains ont mené une étude en faisant passer des scanners à plusieurs individus. Menacés de recevoir de légères décharges électriques infligées par un ami ou un inconnu, les activités cérébrales sont similaires que la personne soit elle-même en danger ou que son ami le soit. La menace est donc aussi grande pour sa vie que pour celle de son compagnon. En devenant des parties de nous, les amis développent donc l’empathie.



L’amitié 2.0



C’est un fait sociétal. Alors qu’en France, 5 millions de personnes avouent souffrir de solitude, les « amitiés virtuelles », liées à la connectivité, se multiplient. Pour exemple, si les chercheurs estiment à 4, le nombre d’amis proches, la liste d’« amis » sur les réseaux sociaux monte en moyenne à 150 individus. Il faut dire qu’il suffit parfois de se croiser lors d’une soirée pour devenir, dès le lendemain, amis sur Facebook. Un phénomène qui interroge sur la notion d’amitié, pouvant faire évoluer une rencontre de façon plus rapide ou inciter une livraison d’intimité sans véritablement se connaitre.



Mais la connectivité n’est pas toujours à blâmer. Car si les amitiés naissent pour la plupart en dehors de son champ d’actions, elles peuvent être entretenues grâce à elle. Partage d’informations, facilité de communication même avec un éloignement géographique, centres d’intérêt communs, gain de temps… Les raisons sont multiples. Les réseaux sociaux ne sont donc pas les ennemis jurés de l’amitié, chiffres à l’appui. 61% des français y ont retrouvé des amis d’enfance, et 40% s’en servent pour se souvenir des anniversaires et adresser ainsi un petit mot.



Il ne faut pas oublier qu’une fois les études terminées, il est parfois compliqué de se faire de nouveaux amis. Alors, 93% des français sont prêts à développer des amitiés sur leur lieu de travail. Une aubaine pour les employeurs car les chiffres prouvent une meilleure créativité et une productivité exacerbée grâce notamment à l’entraide. Méfiance cependant car le monde professionnel reste un univers impitoyable. Ainsi, selon une étude lancée par le réseau social professionnel « LinkedIn », 68% des personnes nées après 1980 n’hésiteraient pas à sacrifier une amitié pour une promotion.


Le saviez-vous ?

Les animaux eux aussi ont des amis ! Chimpanzés, babouins, chevaux, hyènes, éléphants, chauves-souris, dauphins… Bon nombre d’études ont prouvé que certains animaux étaient capables de créer des liens durables sans lien de parenté. Et même au-delà des espèces, comme l’amitié entre une tortue et un hippopotame au Kenya.

Ce comportement est encouragé car les chercheurs observent chez les « amis-bêtes », une meilleure gestion du stress et des facilités de reproduction.

Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces