L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


L’euphorie Bleu Blanc Rouge


Après le retour triomphal des Bleus, la joie et la fierté continuent d’animer l’été. Les victoires françaises font du bien au moral.

Champion du Monde, la classe !



C’est un rêve éveillé que vivent les joueurs, ainsi que tous les fans et supporters de l’équipe de France. 20 ans après, ils l’ont fait. Une deuxième étoile est accrochée sur le maillot et un titre de champion du Monde à ajouter sur le CV. Moins de 24 heures après leur victoire sur la Croatie (4-2) au stade Loujniki de Moscou,les pompiers leur offrent un "water salute", un arc monumental réalisé avec des lances à eau à plein régime à leur arrivée à l’aéroport de Roissy. Dans le bus à impériale, ils descendent l’avenue des Champs-Elysées, comme leurs glorieux aînés - dont faisait partie Didier Deschamps - qui avaient défilé au même endroit le 13 juillet 1998, acclamés par la foule. Puis ils sont reçus à l'Elysée et recevront d’ici quelques semaines, la légion d’honneur en « récompense des services rendus à la France ».



Antoine et Paul avec la coupe du monde



Beaucoup de jeunes auraient sans doute envie de connaître la même ascension météorique que Kylian Mbappé qui, à 19 ans, reçoit le trophée du meilleur jeune joueur de la coupe du monde. "J'avais affiché mes ambitions en début de Mondial, c'était de remporter la Coupe du monde", s'est réjoui sur TF1 le gamin de Bondy. "C'est la vie qu'on voulait. On est fier de rendre les Français heureux. On est conscient qu'on avait ce rôle-là aussi, on voit qu'ils oublient tous leurs problèmes", a souligné le « TGV » du PSG. Et d'ajouter : " Être champion du monde, c'est un passeport pour continuer à travailler et à faire encore mieux".



Kilian Mbappé embrasse la coupe du monde 2018



Les portes de la réussite



Les buts n’ont pas manqué au cours du Mondial. Après des débuts timides, les bleus sont vite passés à l’offensive. On se souvient du formidable France-Argentine et la frappe de Benjamin Pavard ou la tête de Samuel Umtiti, héros de la demi-finale face à la Belgique. Dans le documentaire sur l'équipe de France diffusé sur TF1, on voit le joueur s’asperger « du parfum de la victoire » dans les vestiaires. Un geste prémonitoire dont il sourit encore aujourd’hui. Les Bleus n'ont jamais autant eu la cote, auprès du public mais aussi auprès des clubs. Pour tous, l'avenir est assuré, car ils sont champions pour la vie. C’est dire le défi qui attendra Kylian Mbappé et consorts au Qatar en 2022. Mais auparavant, sans évoquer la nouvelle Ligue des Nations, qui débutera dès septembre prochain face à l’Allemagne, les Bleus devront confirmer leur rang dans deux ans lors de l’Euro 2020. Ce qu’avaient su faire les Français en 2000 ou l’Espagne en 2012. Et Didier Deschamps, maestro de l’équipe qui vient de rejoindre le club très fermé des joueurs/sélectionneurs vainqueurs de la coupe du monde (avec Franz Beckenbauer et Mario Zagallo), il a confirmé qu’il poursuivait son rôle de sélectionneur au sein de l’équipe de France, comme convenu, jusqu’en 2020. Le drapeau tricolore flotte toujours !


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces