L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


La communauté de communes Haut-Bugey dresse ses perspectives


Vendredi 31 mars 2017, le Président de la CCHB Jean DEGUERRY a fait un point sur l’actualité de la collectivité et notamment sur le budget et un éventuel passage à venir en Communauté d’Agglomération.

Un bubget 2017 qui s'inscrit dans la continuité de celui de 2016



Ce budget fait encore face au désengagement de l’Etat dans l’accompagnement des collectivités territoriales.

Cette année, les élus de la CCHB ont décidé d’activer tous les leviers sur lesquels il est possible d’agir, de façon équilibrée et raisonnable.

D’abord en faisant 1 M€ d’économies de fonctionnement, un effort substantiel à l’échelle de la CCHB.



Ensuite - parce que l’Etat ponctionne 2,7 M€ pour la seule année 2017 à la CCHB - en augmentant une fois dans le mandat, les impôts de 5% pour pouvoir boucler le budget. Cette hausse devrait rapporter 700 000€ environ.



Les subventions baisseront pour la 2ème année consécutive, avec moins 5% en 2017. L’objectif est de stabiliser l’enveloppe en 2018.



Une politique de cession de quelques biens immobiliers a également été engagée.

Néanmoins, la CCHB investira encore + de 6 M€ directement en 2017 sur le territoire.

De plus, elle reversera 23 M€ aux communes !



Soit la moitié de son budget.



Un probable passage en communauté d'agglomeration en 2018



La CCHB souhaite évoluer vers ce statut car elle en respecte tous les critères de base : un ensemble de plus de 50 000 habitants d’un seul tenant et une commune centre de plus de 15 000 habitants.



Mais il s’agit d’abord d’un enjeu de dynamique territoriale. Demain, la CCHB serait ainsi la 2e communauté d’agglomération de l’Ain seulement.



Cela permettrait ainsi un changement de catégorie. Il faut savoir qu’il existe en France 1024 communautés de communes et seulement 213 communautés d’agglomération.



L’intérêt financier serait quant à lui modeste : autour de 150 000€.



Concrètement, l’évolution vers une communauté d’agglomération amènerait la CCHB à exercer pleinement la compétence obligatoire de l’habitat ainsi que la politique de la ville. Il lui faudrait enfin prendre une compétence optionnelle de plus : entre MSAP ou protection de l’environnement.



Une belle opportunité donc pour le Haut-Bugey de peser un peu plus au sein du Département de l’Ain et de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces