L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Les MOF Lunetiers une association Loi 1908 !


Tintin au pays des MOF.

La valorisation des savoir-faire d’excellence ! Une vue de l’esprit ?



Les MOF Lunetiers une association Loi 1908 !

Suite au succès du premier salon mondial de l'Optique "Silmo" en 2008, les 14 MOF Lunetiers présents pour cette manifestation ont décidé de créer une association afin de stimuler la représentation de leur discipline en France mais aussi à l'étranger. L'objectif de cette association loi 1908 de droit alsacien, est de promouvoir le concours national des Meilleurs Ouvriers de France lunetiers ou MOF, de les faire connaître et d'accompagner les futurs lauréats. Depuis 2011, 6 formateurs MOF en lunetterie se sont réunis pour créer leur Ecole à Morez. Cette dernière offre la possibilité à tout opticien ou professionnel de l'optique de se perfectionner dans la personnalisation et la fabrication artisanale de montures, en suivant des formations à la carte, animées par des MOF eux-mêmes. Le 27 mars se tenait au Lycée Victor Bérard de Morez les sélections en vue du concours du «Meilleur Ouvrier de France», 31 candidats étaient inscrits en lunetterie. Tous purent ainsi évaluer le savoir-faire, la rigueur, la créativité et l’audace dont il faut faire preuve au quotidien en passant ce concours. Le principe des formations est basé sur la transmission de l’expérience des M.O.F. lunetiers aux stagiaires. Lors des cours l’un d’eux, formateur est présent pour 3 stagiaires, mais aussi par un suivi à distance. La formation payante à l’association pour les stagiaires regroupe une douzaine de modules, allant de la prise de mesures et le façonnage d’une monture, à la décoration des lunettes en acétate ou aux divers traitements de surface de celles-ci en métal.



Pour cette session d’avril 2017,



Alain Clerc prototypiste dit «Le Toy», qui a passé toute sa vie professionnelle dans l’industrie lunettière morézienne accueille trois stagiaires sur le module 1. Pour Loic de Bayonne, en tant qu’opticien, il s’agit de développer des compétences nouvelles, en s’initiant au sur-mesure, afin de valoriser une reconversion possible. Adélaïde qui a fait ses études d’opticienne ici à Morez dans les années 2006 et qui vient d’ouvrir son propre magasin en campagne à côté d’Auxerre, vient ici chercher un savoir-faire supplémentaire, afin d’apporter un plus à ses clients. Quant à Rémi de Vincennes dans la région parisienne, titulaire d’un BTS en alternance, il veut s’améliorer pour créer des montures à sa main, afin d’enrichir ses connaissances du produit dans la vente de lunettes en grande structure. Comme nous le voyons, les motivations sont diverses et variées. Alain virevolte d’un stagiaire à l’autre prodiguant de la voix et de ses doigts experts, ses précieux conseils précis et avisés, en se saisissant de temps en temps de l’outil pour faire le petit réglage, ou le coup de lime «queue de rat» qui va bien. L’œil du MOF est toujours là très vif, avec les termes précis du professionnel, tels ouvrir, angler, fraiser, découper, matricer, rouler, incruster ou Rhabiller, précisant bien que nous sommes dans le jardin de la lunette. Et comme il le dit si bien lui-même : «La vie est belle, on apprend tous les jours». Et ses stagiaires sont ici pour cela, apprendre, apprendre, se perfectionner, à l’ombre des MOF…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces