L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Longue vie au poisson rouge !


À force de prendre le poisson rouge comme un lot de fête foraine, on oublie les fondamentaux du bien-être animal. Pour espérer profiter de ce nageur silencieux le plus longtemps possible, voici quelques impératifs à connaître.

Sans enfant, hostile aux fêtes foraines ou allergique aux animaleries. Voici les seules raisons pour lesquelles vous avez pu échapper à la possession d’un poisson rouge contre votre gré. Pour les autres, sa présence est souvent de courte durée, car bien souvent, 15 jours après son arrivée à la maison, celui-ci flotte sur le dos dans son bocal.



Comme pour tout animal, l’acquisition d’un poisson rouge devrait être réfléchie et donc préparée. À commencer par l’achat d’un aquarium digne de ce nom. Les minuscules bocaux ne sont pas des habitats favorables pour le développement des poissons rouges. Ils ont besoin de nager pour s’épanouir et grandir, favorisant ainsi leur durée de vie allant de 8 à 10 ans. Un aquarium d’au moins 60 litres en longueur sera idéal pour leur besoin de nage. Sans oublier que 50 litres sont nécessaires pour un seul poisson. Un frein à la surpopulation aquatique.



Éviter le stress aquatique



Autre erreur à ne pas commettre : la suralimentation. Par nature, le poisson rouge est glouton. À l’instar des canards, il digère à vitesse grand V. Toute proposition de nourriture sera donc acceptée avec appétit. Pour réguler sa digestion et éviter toute constipation ou troubles de la vessie mortelles, mieux vaut le nourrir plusieurs fois par jour mais à très petites doses.



Gourmand, le poisson rouge pollue son eau. Un entretien en bonne et due forme s’impose. Outre l’utilisation obligatoire d’un filtre 24 heures sur 24, il est primordial de changer son eau une fois par semaine et uniquement en partie, soit environ un tiers de cette dernière. Plus la quantité changée sera élevée, plus le poisson sera exposé au stress et donc aux maladies. Raison pour laquelle les grands nettoyages sont à bannir. Nettoyer l’eau, les graviers, le filtre et les plantes le même jour reviendrait à signer l’arrêt de mort du poisson rouge tant les bonnes bactéries et l’écosystème de l’aquarium en seraient bouleversés.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces