L'Ainpact

Nantua/Saint-Claude à Oyonnax en Fédérale 3 - Rugby !


Tout un symbole! Que de souvenirs dans ce stade Charles Mathon !

Le rugby à l’honneur - Nantua/Saint-Claude



Bien sûr le weekend dernier Mathon avec ses 7700 spectateurs venu de tout le massif a vibré de nouveau à l’unisson dans le match de Top14 USO/Montpellier. Mais David qui s’est bien battu n’a pas bouté Goliath bien trop puissant, certes pas adepte du rugby champagne… Le lendemain «bis repetita» au stade avec un match de Fed 3 Nantua contre Saint-Claude. Une bien belle ambiance régnait aussi pour les 1700 spectateurs, ce qui n’est déjà pas mal du tout en Fed.3, avec la présence des nantuatiens, bon nombre de san claudiens venus en force soutenir leur équipe comme à l’accoutumée, et des oyonnaxiens, dont le staff et des équipiers premiers de l’USO, présence très appréciée des spectateurs…notamment des gamins…



Une pluie de cartons s’abat sur le match



Le temps relativement clément a permis aux deux équipes de s’exprimer, sur une pelouse synthétique, qui favorise le jeu ouvert. Nantua y a déjà joué plusieurs fois, alors que pour Saint-Claude ce fut une belle découverte. Avec un départ tonitruant des amis du Lac pour un 13 à 3 au bout d’un quart d’heure de jeu, dans l’ensemble chaque équipe a eu sa mi-temps. La première pour les catholards et la seconde pour les pipiers. Mais pour faire un bon match de rugby, il faut être trois, les deux équipes ont répondu présents sur le pré, chacune avec ses propres arguments, mais le troisième maillon l’arbitre Mr. Morgan Bordat des Alpes n’a pas été au niveau de ce derby! Le cadre majestueux de Mathon, le match lui-même d’un derby disputé, un public de presque 2000 personnes pour de la Fed.3, ont dû en effet faire pression, sur les nerfs émoussés du référé. Il a enchainé les mauvaises décisions et mauvais choix pour les deux équipes. Et à ce jeu-là ce qui devait arriver, arriva avec plusieurs belles parties de «moulinets», à l’ancienne, comme au bon vieux temps. Et les cartons s’enchainèrent (2 jaunes et 4 rouges) de part et d’autre, et cinq minutes de jeu furent amputées par le coup de sifflet final très stressé de l’arbitre. A l’issue le favori l’a emporté, mais il eut chaud «aux oreilles» jusqu’au bout, tant les san claudiens ont fait preuve de détermination, d’envie, notamment en deuxième période, et le point de bonus défensif aurait été mérité pour eux. Mais les dieux de l’ovalie en ont décidé autrement.



Résultats…



L’US Nantua-Port peut donc s’estimer heureuse de cette victoire par 24 à 15, face à un adversaire directe. En termes comptables Nantua certes conforte sa première place, en repoussant les jurassiens loin à 13 points à la 3ème place. Quant à Rillieux l’autre prétendant, il reste second à 8 points du leader. Et la suite du championnat s’annonce palpitante avec la belle empoignade qui se profile entre les banlieusards lyonnais et les pipiers le 4 mars à Serger. Le dernier match retour de Nantua à Rillieux du 22 avril sera aussi très disputé dans un sprint décisif en faisant déjà office de petite finale du groupe 3. Du bon rugby cependant durant cette journée, hormis les absences de «l’homme en rose» dont il a été question ci-dessus, à l’ombre de l’USO, grand frère Oyonnaxien, pour lequel tout le monde espère toujours…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer