L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Oh Bugey Festival, un cru exceptionnel


L’orage a jeté le trouble, mais pas le trouble-fête ! Le « petit » Oh Bugey Festival d’Oyonnax prouve qu’il faut compter sur lui. Le Festival a fêté sa cinquième édition mais pour la nouvelle équipe qui avait repris le flambeau, c’était la troisième. Et en dépit des intempéries, l’enthousiasme est intact.

La folie sur scène



Plus de 5000 festivaliers sur trois jours. Les chiffres montrent que le travail est reconnu mais le plus intéressant au regard de Philippe Tournier Billon, président de l’association organisatrice « c’est la jauge de bonheur ». Et celle-ci est à 100 %. Les compliments et les louanges pleuvent depuis la fin du Festival et les adjectifs ne semblent pas assez grands pour qualifier l’évènement. Alors oui, il y aura eu cet orage violent le vendredi mais pas assez pour gâcher la Fête. « On est le petit poucet des festivals, mais on essaie de compenser par beaucoup d’humanité et les artistes y répondent ». Car les artistes sont surpris eux-mêmes quand ils apprennent que l’association organisatrice « Culture Oh Bugey » est entièrement bénévole. « L’armure se fend et c’est formidable ». Accueil, public, l’organisation reçoit toujours les remerciements de tous les artistes : Hyphen Hyphen, BB Brunes, Cali, Berywam, Holy Two, Hoshi. « Nous n’avons pas de contacts directs avec les artistes avant le festival, mais avec leur maison de production ou leur manager. En aucun cas, on ne communique avec les groupes avant le festival ». L’émotion est encore palpable dans la voix de Philippe. Tout avait très bien commencé. Après un jeudi soir explosif avec Electro DJ, où 300 personnes sont réunies, des larmes de tristesse coulent, le vendredi soir, quand l’orage éclate. « Nous pensions devoir tout annuler car nous n’avions plus d’électricité. La scène était inondée. On passait dans le public pour donner des infos. Un grand Merci d’ailleurs aux services techniques de la ville d’Oyonnax car deux électriciens sont venus pour rétablir le courant, mais on a bataillé jusqu’à 21h00. La société Son et Lumières a fait preuve d’une incroyable persévérance ». La soirée peut enfin débuter avec 2h30 de retard mais les artistes montent sur scène comme prévu. D’autres larmes coulent, de bonheur cette fois. « ;C’est comme quand on traverse un désert et que quelqu’un vous donne un verre d’eau. Tout le monde a explosé de joie ». Enormément de festivals ont été annulés ce soir-là partout où les orages ont éclaté.



Une folie artistique



Le samedi soir, c’est la folie des artistes et la communion. « Hoshi a fait une prestation formidable et tous les artistes ont été très disponibles après leurs prestations pour parler à leurs fans ». Cali chante debout, tenu par le public. Les beaux moments s’enchaînent : « Cali a fait monter sur scène une petite fille de 6 ans et tous les deux ont chanté C’est quand le bonheur ? Ou cette femme malade, fan de Cali. Elle repart avec un CD offert par un des membres de l’association et dédicacé par le chanteur ce qui lui a donné beaucoup de baume au cœur ». Un bilan plus que positif donc pour Philippe Tournier Billon « mais nos rêves ne s’arrêtent pas là et nous commençons le travail pour 2019. »  Aucun salaire n’est versé aux membres mais encore une fois, la jauge principale, ce sont les sourires. Le parc René Nicod est un amphithéâtre de verdure que tout le monde a trouvé merveilleux ». Rendez-vous est pris pour l’année prochaine !


Ce qu’en pensent les festivaliers

« C’était vraiment très excitant. Fait nouveau, il y avait aussi des cosplayeurs venus pour le festival, c’était vraiment trop bien fait, leurs costumes et le maquillage. Les Gremlins, le joker, Harley Quinn ou Jack Sparrow. Le chanteur Cali était top, il a mis de l’ambiance sur scène, il s’est carrément jeté sur la foule et c’est rare de voir un artiste être aussi proche de son public. Le groupe BB Brunes a mis le feu samedi soir au parc René Nicod, franchement c’était vraiment top, et j’ai eu droit à un autographe du groupe notamment le chanteur et le batteur » Tiffanie



« Cali est une bombe comme toujours. De l'énergie et de l'amour à revendre. Il nous fait passer du rire aux larmes. Un vrai artiste comme j'en connais peu et une bête de scène. », Sandra



« Hyphen Hyphen ont été parfaits », Sarah



« Berywam, on a adoré », Léa



« Cali est et reste un artiste d'une humanité exemplaire ! Quel bonheur ! », Amélie


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces