L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Rencontre étudiants-entreprises de la Plastics Vallée, ou quand les étudiants prennent les choses en main


Vulgariser le monde de l’industrie et particulièrement celui de la plasturgie pour les étudiants, ce sont sûrement ces derniers qui en sont le plus capables. Soutenus par la CCHB, l’AEPV ou encore la ville d’Oyonnax, les étudiants en ingénierie de la filière plasturgie de l’INSA ont décidé d’organiser une rencontre entre tous les acteurs d’aujourd’hui et de demain. Une initiative pleine d’avenir.

Créer une passerelle entre les entreprises de la Plastics Vallée et les étudiants en plasturgie, logique ? Et bien eux l’ont fait. Il faut dire que le lien entre les futurs visages de l’industrie plastique et les entreprises implantées dans la Plastics vallée a commencé, il y a quelques années, lorsque l’INSA, l’Institut national des sciences appliquées de Lyon, décidait d’implanter sa filière plasturgie du cursus d’ingénierie Génie-mécanique au cœur de la plus forte concentration d’entreprises spécialisées dans le plastique en Europe, à Bellignat. Ainsi, les étudiants ayant choisi ce cursus, rejoignent la Plastics vallée pour leurs deux dernières années. Un choix stratégique et politique, mais pas seulement. En effet, sur place, les futurs ingénieurs peuvent travailler sur des machines en parfaite adéquation avec leur parcours professionnel.



Ils sont donc une centaine à étudier dans le Haut-Bugey. D’un côté les étudiants au parcours dit classique, de l’autre, ceux en alternance. Force est de constater que le choix de la plasturgie est parfois freiné par le déménagement de Lyon à Oyonnax. « Oui, c’est vrai, certains hésitent de ce fait à continuer dans la filière plasturgie. C’est pour cela que l’on veut changer l’image du secteur et montrer l’attractivité de toute cette région en termes professionnels mais aussi extra-professionnels. Moi aussi j’avais certaines appréhensions avant de venir, mais on se rend vite compte en étant ici, qu’il y a plein de choses que ce soit en pleine nature, en activités sportives, pour les sorties… Si ce n’est que je résiste moins au froid que d’autres, mais je m’y fais de plus en plus », sourit Guillaume Brignone. À 21 ans, le futur ingénieur originaire de Montpellier est à la tête d’une des deux associations étudiantes organisatrices d’un salon innovant et à la hauteur des attentes tant étudiantes qu’entrepreneuriales. En effet, le 7 décembre prochain, à la salle polyvalente d’Oyonnax, ces étudiants ont décidé d’organiser la première édition des rencontres étudiants-entreprises de la Plastics Vallée.



VRP de la Plastics vallée



« Cette idée a germé fin mai, dans notre bureau d’association étudiante. C’était juste une idée comme ça, qui n’allait sûrement pas aboutir. Puis, on a été tâter le terrain le 14 juin dernier au salon FIP, le Forum international de plasturgie de Lyon. On est allés voir les entreprises de la Plastics Vallée en leur demandant ce qu’elles penseraient d’une telle rencontre et elles ont été assez réceptives. À la fin de la journée, le maire de la ville nous assurait aussi son soutien », raconte le jeune homme.



Partis du constat que la ville souffrait d’une réputation négative auprès des étudiants mais aussi que les entreprises étaient mal connues, ils ne se sont pas ménagés. « On était là depuis un an et finalement, on n’avait pas vraiment de relations avec ces entreprises. On s’est dit que si c’était notre cas, cela devait l’être d’autant plus pour tous les étudiants de la région », explique-t-il. Un comble quand on connait les problématiques de recrutement de bon nombre d’entre elles.



Ils ont alors enfilé leur costume de VRP de la Plastics vallée mais surtout de la plasturgie et de l’industrie en général. Sur la trentaine d’entreprises souhaitée ce jour-là, 31 ont répondu favorablement. Quant aux visiteurs, les organisateurs en espéraient au moins 300, ils sont déjà 800 à être inscrits. « C’est déjà une grande réussite pour nous. On a fait un gros travail de démarchage auprès des écoles de la région Rhône-Alpes qui pourraient être intéressées et même celles de commerce car les entreprises cherchent aussi des profils commerciaux. Du côté des entreprises, je pense qu’elles apprécient qu’on organise ce genre de rencontre. L’idée, c’est véritablement de mettre en valeur le dynamisme de la vallée », résume le président de l’association étudiante.



Ainsi, la journée se déclinera en trois volets. « Il y aura des stands tenus par les entreprises afin qu’elles fassent connaitre leur activité, qu’elles démontrent leur savoir-faire, et pourquoi pas pour qu’elles puissent recruter sur place. Il y aura aussi des tables rondes pour présenter les différents métiers de la filière plasturgie et de l’industrie en général, je pense par exemple aux ressources humaines. Là, l’idée est de faire découvrir aux étudiants toutes les possibilités du secteur. Et enfin, on aura des conférences thématiques réalisées par des intervenants industriels qui présenteront les dernières innovations portées par les entreprises de la Plastics Vallée, afin de véritablement marquer le dynamisme et le potentiel d’innovation de ce secteur. Ça, c’est vraiment pour enlever l’image négative que les étudiants pourraient en avoir », détaille Guillaume Brignone.



Rompre définitivement avec les stéréotypes



Car il est bien placé pour le savoir, les études en plasturgie, ne sont que trop mal connues. « Clairement, quand on parle de plastique, même à nos proches, ils s’imaginent aussitôt la fabrication de bouteilles d’eau, alors que la plasturgie est omniprésente autour de nous et dans toutes les grandes industries. »

Des clichés d’autant plus criants lorsque l’on constate le nombre de filles qui choisissent cette filière. « Déjà en génie mécanique, il y a moins de filles, alors en plasturgie… Et pourtant, on peut travailler dans les cosmétiques et aussi sur le packaging, des secteurs qui plairaient, je pense, à bon nombre de filles. »



En attendant, ces VRP se transformeront, le temps d’une journée en bénévoles sur ce salon qu’ils souhaitent faire perdurer. « On veut donner des bases solides à cette première édition, afin de gagner la confiance des entreprises, des acteurs économiques et des partenaires pour que ce soit plus simple pour les prochains de l’organiser car nous, nous ne serons plus là après, une fois diplômés », conclut-il, sans pour autant exclure de rester en terres oyonnaxiennes si une opportunité professionnelle se présentait.



Rencontre étudiants-entreprises de la Plastics Vallée, le 7 décembre prochain à la salle polyvalente
d’Oyonnax, de 10 à 18 heures. 
Entrée libre.



En chiffres



Plus de 800 visiteurs attendus

31 entreprises participantes

28 conférences et tables rondes



À savoir



Afin d’impliquer l’ensemble des dynamismes de la Plastics vallée, et de prouver, là aussi, l’attractivité du territoire, les étudiants de l’INSA cherchent également des commerçants, notamment des boulangers ou des food-trucks, prêts à venir sur place le 7 décembre prochain.



Renseignements au 06 79 07 61 33 ou via contact.reep2017@gmail.com


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces