L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Un nouveau collège en prévision à Ornex


Prévision de la construction d’un collège à Ornex, restructuration de la carte scolaire en pays de Gex, début des travaux du nouveau collège à Bellegarde et projet sur le long terme d’un collège à Thoiry… Côté éducation, ça bouge sur le pays de Gex et le bassin bellegardien. Explications.

Collèges : des constructions pour faire face à la démographie



Les collèges devraient pousser comme des champignons dans le pays de Gex et le bassin bellegardien. C’est en tout cas le constat que dresse le Conseil départemental suite à une étude réalisée en fin d’année 2017. « Quand on a voté le plan collèges l’an passé, nous avions listé deux zones d’études : la plaine de l’Ain et le pays de Gex. Celle menée dans le pays de Gex a prouvé que les effectifs étaient en forte augmentation. On le savait mais elle a mis en évidence que les collèges allaient rapidement être saturés et en particulier le collège de Ferney-Voltaire », explique Martine Tabouret, vice-présidente déléguée aux collèges, aux affaires scolaires, à la jeunesse et à l'enseignement supérieur.



Il faut dire qu’avec 1,3 % de croissance démographique annuelle, l’Ain fait partie des départements les plus dynamiques de France. Selon l’Insee, il aura la 3ème plus forte croissance démographique annuelle nationale entre 2013 et 2050. Le pays de Gex présente la particularité d’enregistrer une croissance démographique encore plus importante, avec un rythme annuel de +3,3% entre les derniers recensements Insee 2009 et 2014 et fait de ce secteur un des plus dynamiques du département. La part des populations jeunes y est également élevée (22% de la population a moins de 15 ans) et les naissances y sont en forte hausse (elles ont augmenté de 75% entre 2004 et 2015).



Face à cette croissance démographique importante les 6 collèges publics du pays de Gex enregistrent des niveaux d’occupation parfois proches de la saturation, principalement la partie centrale dans les secteurs de Saint-Genis-Pouilly, Gex et Ferney-Voltaire.



Nouveau collège à Bellegarde, Ornex, puis Thoiry ?



Alors, le Conseil départemental, en charge des collèges, proposera lors de sa prochaine session, en avril prochain, le vote de la construction d’un nouveau collège à Ornex. « Il y avait d’autres propositions notamment sur Segny mais Ferney-Voltaire, c’est le premier point à soulager. Ornex nous parait intéressant car il y a le Bus à haut niveau de service. C’est une idée qui parait cohérente à l’ensemble des élus locaux. Ce travail commencera très rapidement car il y a urgence, les élus du pays de Gex le ressentent et nous le disent régulièrement », confie Martine Tabouret. En effet, l’ouverture de ce nouveau collège pourrait être envisagée pour 2024 et pourrait accueillir, dès son ouverture, 800 places.



Autre point de vigilance : la répartition des élèves. « Nous allons retravailler sur la carte scolaire dès 2019 car on constate que les collèges de Divonne-les-Bains et de Prévessin-Moëns ne sont pas à saturation alors que Gex et Saint-Genis-Pouilly le sont ou le seront d’ici deux à trois ans », confirme la vice-présidente.



Et ce n’est pas tout. « Sur le pays de Gex, l’étude prouve aussi qu’à termes, après ce plan qui court jusque 2024, il faudra sûrement construire un autre collège sur le pays de Gex à l’horizon 2028-2030. Peut-être sur Thoiry, pour soulager Péron pour lequel on ne pourra pas faire une extension énorme », confirme l’élue.



En attendant, c’est bien le nouveau collège de Bellegarde-sur-Valserine qui est attendu pour la rentrée 2020. « On sera dans les temps, c’est déjà bien avancé, les travaux vont commencer dans l’année. Il y a aussi une réelle urgence aussi car outre l’augmentation de la population, le collège Louis Dumont est saturé, et son état est lamentable. On ouvre directement à 750 places, ça nous laissera de la marge. Ce serait une bizarrerie d’ouvrir à 600 pour effectuer des travaux d’extension deux ou trois ans plus tard », résume Martine Tabouret.


Un nouveau collège en 2018, deux en 2020

Dans le département, trois nouveaux collèges seront livrés d’ici à la rentrée 2020 :

Rentrée 2018 : collège de Briord. Montant de l’opération : 20,3 millions d’euros

Rentrée 2020 : collège de Saint-Didier-de-Formans. Montant de l’opération : 25,3 millions d’euros

Rentrée 2020 : collège de Bellegarde-sur-Valserine. Montant de l’opération : 20,1 millions d’euros

Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces