L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Une bougie déjà pour la Médiathèque de Saint-Claude


  • Une partie du fonds Voltaire
  • Une cinquantaine de personnes venues pour Voltaire
Curiosité, spontanéité, émotion et chaleur sous le « Dôme »

Déjà un an



Une médiathèque est un lieu de vie, de rencontres et de partage. Celle de Saint-Claude, après bien des polémiques et controverses a été inaugurée il y a un an déjà, le samedi 27 janvier 2017. Jeunes, anciens, enfants, mamans avec des poussettes, assistantes maternelles dans le coin « bébés lecteurs »… L’hétérogénéité des publics y est remarquable. « Elle abrite tout le monde », confirme Julien Vandelle, son directeur heureux. En effet, après un premier exercice complet, cette institution dénommée « Le Dôme » pour son architecture, est une véritable réussite. En tant que tête de réseau de la Communauté de communes Haut-Jura Saint-Claude, elle a su trouver son public et permet de réunir des habitants de toutes les générations et de toutes les catégories sociales. Si l’on peut parler de succès, cela en est sûrement un, avec plus de 49000 entrées, 4471 abonnés au réseau médiathèque, dont 3401 abonnés sur Saint-Claude, 10 abonnés âgés de moins d’un mois, et 17 de plus de 90 ans. Près de 105000 documents ont été prêtés en 2017 sur le réseau, 93 classes accueillies et 131 animations programmées sur l’année écoulée.



Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire…



Un coup de maître dû également aux dix-neuf entreprises locales ou de proximité requises pour sa réalisation architecturale, sous la conduite du cabinet d’architecte Patrick Mauger. Le président de la Communauté de communes, Raphaël Perrin, qui a souvent fait l’objet d’attaques sur le projet lui-même et sur son coût (soit une enveloppe globale de 6.455.739,49 HT), avait fait appel lors de son discours d’inauguration, comme parrains du lieu à Henri Ponard, ancien maire de Saint-Claude et créateur des premières coopératives ouvrières mais aussi à Christin et Voltaire du siècle des Lumières.



Le nez dans le ruisseau c’est la faute à Rousseau…



Et pour les 1 an de ce grand espace ouvert et lumineux de 1230m2, c’est encore Voltaire et son ami Christin, qui était les hôtes de la soirée. Une cinquantaine de personnes avaient répondu à l’invitation du Dôme, pour la réception d’un fond Voltaire remis par la librairie sanclaudienne Zadig et le centre international du XVIIIe siècle, mis en scène par Roger Bergeret, membre de la Société Voltaire, en complément du fond ancien de la médiathèque. Ceci, pour mettre en valeur les liens très forts existants entre la cité de la pipe, son ancien maire l’avocat Christin et le philosophe des Lumières, qui a vécu un temps durant à Ferney. Maintenant, il reste à faire perdurer ce bel écrin, et faire valider son utilité et son attrait par une population encore plus large, c’est le challenge 2018 de l’équipe du Dôme avec prochainement la mise en place de cours d’informatique pour les seniors, de tablettes en accès libre avec des applications spécifiques, des liseuses, et l’acquisition d’un fonds documentaire en huit langues étrangères les plus utilisées sur le coin. L’aménagement du jardin extérieur est également prévu pour 2018, pour le rendre accessible aux visiteurs depuis la médiathèque.



Un beau programme.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces