L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


A LA RENCONTRE D’UN SAVOIR FAIRE LOCAL : Astreïa, la jeune entreprise qui fabrique des moulins authentiques


C’est l’histoire classique d’une reconversion réussie, doublée cependant d’une aventure industrielle en pleine expansion. En créant Astreïa, Jean-Marie Ximena a donné à l’invention des frères Astrié, deux parfaits Géo Trouvetout, une dimension nationale et bientôt internationale. à Péronnas, l’entreprise fabrique chaque année une centaine de moulins destinés aux agriculteurs, aux boulangers, aux paysans-boulangers, et aux meuneries de taille modeste. Anecdote : ce moulin a conquis le cœur d’un couple de jeunes boulangers-pâtissiers, vedette d’une émission de France 2(*).

Après un master de commerce terminé aux Etats-Unis, Jean-Marie Ximena a travaillé une grosse année en Roumanie pour une boîte de BTP française, puis pour une centrale de référencement en France. Le temps de la remise en question l’a alors rattrapé. Que faire pour redonner du sens à une vie qui semble en être dépourvue ? Ayant toujours aimé fabriquer avec ses mains, il pense se reconvertir en tailleur de pierres. Mais les souvenirs des étés d’enfance passés au milieu des vaches ou sur le tracteur, dans la propriété de la famille maternelle en Lozère, finissent de le décider pour le métier d’agriculteur. Paysan, mais aussi boulanger, à Pézenas près de Béziers. Il passe un CAP d’artisan-boulanger et se met à la recherche d’un moulin qui lui donnera une farine compatible avec ses engagements écologiques et environnementaux. Il rencontre alors les frères Astrié qui le forment à la fabrication de leur moulin. Ils lui vendent même, cadeau inestimable, le dernier exemplaire qu’ils ont réalisé. On est en 2014, et Jean-Marie commence à fabriquer ses premiers moulins dans l’atelier de son exploitation. Astreïa est alors créé. Devant l’ampleur que prend l’aventure, en 2017, il déménage l’entreprise à Saint-Denis-les-Bourg où son père, industriel, possède des locaux disponibles. Il embauche son premier employé, Yannis Renaud, alors salarié du paternel. Yannis se forme à son tour, et fabrique seul les moulins dont la notoriété ne cesse de croître. Des embauches sont alors nécessaires. Mars 2021, Astreïa s’installe à Péronnas, et en ce mois d’octobre, l’équipe est composée de 4 compagnons dans les ateliers, 2 personnes dans le bureau d’étude, un poste de commercial, et Yannis devenu directeur du site de production.


Chaque compagnon fabrique et assemble le moulin de A à Z


Le succès du moulin repose sur deux innovations des frères Astrié. Le moulin est constitué de 2 meules en pierre, de 50 ou 100 cm de diamètre, la dormante en dessous et la volante au-dessus. Les meules sont taillées avec des stries de profondeur et d’inclinaison différentes, et la pierre volante oscille grâce à des ressorts qui permettent un réglage micrométrique. Les meules tournent lentement. Ainsi, le moulin déroule délicatement le grain sans l’écraser, et sans le chauffer. La farine produite conserve l’intégralité des qualités nutritives du blé et les liaisons amidon-gluten indispensables à la panification. Le taux d’extraction de la farine atteint 80 % en un seul passage dans le moulin (100 kg de blé = 80 kg de farine). La présence récente d’Astreïa au salon Sirha à Lyon, évènement de renommée mondiale, a permis à l’entreprise de renforcer son audience nationale et même d’ouvrir des perspectives internationales. Cette progression sera certainement encore développée en janvier 2022 au salon Europain à Paris, salon référent pour les professionnels de la boulangerie-pâtisserie. Jean-Marc Ximena et son équipe ne manquent pas d’idées et de projets. Ils commercialiseront prochainement une brosse à blé, permettant le nettoyage du grain avant qu’il n’entre dans le moulin. Et le bureau d’étude travaille dur à la création de décortiqueuse, de trieuse, de bacs pouvant alimenter plusieurs trémies… Le chiffre d’affaires, qui double chaque année, ne va pas cesser de croître !

Astreïa - ZAC les Bruyères -
180, rue Lavoisier - Péronnas
06 30 92 60 07 -
partage@moulin-astreia.com - www.moulin-astreia.com.
(*) 13 h 15 le dimanche – le Feuilleton des français 


La fabuleuse invention des frères Astrié

André et Pierre Astrié sont aujourd’hui décédés, le dernier il y a quelques semaines seulement. Inconnus du grand public, ils sont vénérés dans le petit monde de la meunerie artisanale. Mécaniciens de formation, ils ont œuvré toute leur vie pour apporter des améliorations au matériel agricole, avec un projet politique affirmé : redonner aux agriculteurs la maîtrise de leur développement. Retirés dans la forêt de Sidobre, dans le Tarn, ils se passionnent pour la fabrication d’un petit moulin en meules de pierre, utilisable par tous les paysans du coin. Ils taillent eux-mêmes les blocs de granit issus du massif forestier tout proche. Il leur faudra une quarantaine d’année pour améliorer la taille des pierres et le mécanisme simple et résistant qui produit une farine la plus parfaite possible pour la santé humaine. Ils n’ont pas déposé de brevet pour leur invention, et, au contraire, ont formé les 4 ou 5 fabricants actuels de moulins qui reprennent la technologie Astrié.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces