L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Dossier formation - L’École technique du bois


L’École technique du bois est une école de production, un établissement d’enseignement technique privé à but non lucratif, explique Jean- Christophe Charrier, directeur de l’établissement. Nous proposons un modèle pédagogique à la fois original et performant.

L’enseignement dispensé privilégie une cohérence entre les exercices pratiques (2/3 du temps) et les cours théoriques (1/3 du temps), le tout sur un même site. Les élèves à partir de 15 ans sont placés dans la réalité concrète du monde du travail, par la réponse à de vraies commandes passées par des industriels ou des particuliers, et en appliquant le principe du « faire pour apprendre ». 

Depuis septembre 2020 une nouveauté à l’école du bois : UNIQUE EN FRANCE : une certification professionnelle

maintenance industrielle validée en école de production venant en complément du BAC pro technicien de scierie en 1 an ou en 2 ans pour un CAP. 

Également au chapitre des nouveautés, l’agrandissement des locaux et la construction d’un atelier maintenance. L’établissement s’enrichira ainsi d’un bâtiment administratif, de salles de cours et d’un foyer détente pour les jeunes qui rejoignent le centre de formation de Cormaranche-en-Bugey à l’issue de la 4ou de la 3e.


Une insertion professionnelle rapide


Suivre l’enseignement de l’École technique du bois, c’est déjà avoir un pied dans l’entreprise. L’école propose d’évoluer en équipe et transmet les valeurs de tolérance, d’entraide et de solidarité. L’effectif réduit permet de proposer à la trentaine élèves un suivi personnalisé et en cas de besoin, d’être aidés.

Du coup, les résultats suivent : 100% de réussite depuis 15 ans au BAC pro technicien de scierie (tous avec mention), également au CAP conducteur opérateur de scierie et au CAP mécanicien conducteur des scieries et des industries du bois option affûtage. 

En première année, le travail d’atelier se fait en binôme avec un « ancien ». « Cela permet de développer l’entraide, la responsabilité et la transmission », souligne le directeur.

À la sortie de leur formation, les jeunes n’ont pas de problème d’intégration dans le monde professionnel, puisque les diplômés des écoles de production sont très sollicités par les employeurs ( sept offres d’emploi par élèves, avec des salaires motivants pour un scieur ou un affûteur).

Le savoir-faire acquis les rend opérationnels dès leur arrivée dans l’entreprise. L’École technique du bois a une autre particularité, celle de proposer à celles et ceux qui ont déjà un BAC en poche, de préparer en un an le BAC professionnel technicien de scierie.



Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces