L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


L'Ainvité de la semaine - La consult station, une cabine de téléconsultation installée aux Vennes

  • L'intérieur de BRG212
  • L'intérieur de BRG212
  • Hélène Cédileau, départementale du canton de Bourg-en-Bresse 2, essaie la machine
Une fois n’est pas coutume, l’Ainpact a choisi une machine pour être l’invitée de la semaine. Oui, mais pas n’importe quelle machine. Il s’agit de BRG212, la cabine de téléconsultation qui est opérationnelle dans la maison de quartier des Vennes depuis le 1er mars. Elle a été présentée officiellement, avant sa mise en service, par Jean Deguerry, président du Conseil Départemental, Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse et président de CA3B, et Philippe Beuzelin, sous-préfet de Bourg-en-Bresse. Elle a bien voulu nous accorder un entretien entre deux visites de personnalités. Sympa la machine !

Bonjour la Machine. Pouvez-vous vous présenter ?
Je suis une nouvelle race de machine connectée qui met en relation un patient et un médecin. Un vrai médecin, je tiens à le préciser, de plusformé spécifiquement à cette nouvelle pratique professionnelle. Mon nom de code est BRG212, code que vous tapez lors de l’inscription. Je trouve très modestement que j’ai un joli look moderne, je suis très accueillante. Mon siège est confortable et permet au patient d’être relax durant la téléconsultation. Je suis fière de vous dire que je suis de fabrication française, même si mon nom peut prêter à confusion. Les anglicismes sont à la mode ! Faut dire que, outre le déploiement en France, on commence à nous exporter dans plusieurs pays européens.


Justement BRG212, vous êtes nombreuses à envahir l’Ain ?
Votre département souffre de la désertification médicale la plus importante de la région. 15 % de la population n’a pas de médecin traitant, et à Bourg-en-Bresse, le taux monte à 20 %. Je suis la troisième cabine installée dans l’Ain après mes copines qui sont à Belley et à Montréal-la- Cluse. Prochainement une 4ème arrivera dans le secteur de St-Julien-sur-Reyssouze et une 5ème dans le Pays de Gex. L’Ain devient le premier département à déployer un dispositif aussi complet. On est super contentes.


Vous n’avez pas l’impression de contribuer à remplacer l’homme par la machine ?

Ah non, bien au contraire. Je sers de lien entre le patient et le médecin grâce à mes nombreux instruments de mesure et capteurs de classe hospitalière, et grâce aussi à mes écrans et à un système de communication permettant la capture et le partage de données de santé fiables et reproductibles. Je ne fais rien toute seule. C’est le patient qui réalise l’examen clinique, en toute confidentialité. Guidé à distance par le médecin, le patient devient donc acteur de sa santé pendant la téléconsultation. Oui monsieur, la télémédecine clinique place l’humain au cœur de sa pratique. À la fin de la téléconsultation, j’imprime une ordonnance que le médecin a rédigée. Et je précise que le patient ne règle aucun frais. L’assurance maladie rétribue directement le médecin. C’est pratique, non ?

Comment ça marche ?

  • Prendre rendez-vous par internet à l’adresse imedians.com en indiquant le code d’activation BRG212, ou par téléphone au 01.70.81.49.46, jusqu’à 72 heures à l’avance.

  • La cabine est équipée de nombreux appareils connectés qui permettent une téléconsultation identique à une visite traditionnelle chez le médecin traitant, pour tout ce qui relève de la médecine ordinaire. En s’installant dans la cabine, on introduit sa carte vitale dans la fente prévue à cet effet, et on tape le code reçu lors de l’inscription.

Dès lors, un médecin apparait sur l’écran, qui donne ensuite les explications et les indications pour la suite de la téléconsultation. À noter que la cabine mesure et pèse chaque patient.

  •  À la fin de la téléconsultation, la cabine imprime une ordonnance envoyée par le médecin qui a procédé à la téléconsultation. Elle estentièrement désinfectée après chaque visite.

Pour en savoir plus, on peut consulter une vidéo explicative sur le site du département de l’Ain, à l’adresse suivante : https://www.ain.fr/solutions/teleconsultation/



Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces