L'Ainpact

La 3ème édition de l’OTTHB, le trail d’Oyonnax

  • Un dernier petit coup pour la route
  • Un dernier petit coup pour la route
  • C’est parti le starter vient de libérer les traileurs
Une belle balade dans les montagnes depuis le Parc Nicod

Un petit tour en terre d’Oyonnax !



Ce 29 septembre dernier, sous un beau soleil, s’est déroulée la 3ème édition de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey (OTTHB) en départ du Parc René Nicod, et organisée par Trail & Macadam, la section hors stade de l’US Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey. Les trois parcours, désormais traditionnels, ont pu ravir les amoureux du trail : «La Grande Vapeur» de 26km et 1100m de dénivelé, réservée aux trailers confirmés. Le second itinéraire de 12kms et 400m de dénivelé positif, «Peigneux» pour le plus grand nombre et s’adressant à des compétiteurs déjà aguerris. Et enfin « La Sarsouillette » de 6kms pour la découverte et destinée aux novices et aux enfants, sans classement à l’arrivée.



Dès 7h30 au sein du village d’athlètes du Parc René Nicod, c’était l’ouverture de la prise des dossards ou des dernières inscriptions sur place. Sous la quiétude bienveillante du Parc, ils étaient presque 300 forcenés à s’élancer sur les trois distances, bugistes, jurassiens, oyonnaxiens, savoyards, hauts-savoyards, voire san claudiens. Au départ du 12 kms, le starter avait réuni 90 athlètes derrière lui pour en découdre sur presque une heure de course. Et l’épreuve des 25 kms n’avaient pas rebuté ses 122 inscrits dont 21 femmes pour 101 messieurs, tous clients pour un trail de plus de deux heures dans l’arrière-pays de la Cité des Plastiques, en passant dans les contreforts des bois de Belmont et Rièremont, et des Forêts d’Echallon, et de Macretet, sans oublier le passage bien sûr autour du sympathique Lac Genin, où manquaient le pique-nique, et le caleçon de bain...



Le Parc René Nicod en stade de verdure



En termes de podium, c’est le junior Alexis Poullot, qui l’emporte devant Joao Ferrreira-Oliva-Pereira le marathonien, et le jurassien Laurent Eckenfelder sur le 12kms. Sur la même distance chez les filles l’oyonnaxienne Estelle Reydellet truste la 1ère place devant Yvona Jenc et Gaëlle Brocher. Alors que sur le 26 kms, Ludovic Colomb le vainqueur de l’édition 2018 récidive en s’imposant devant Robin Cattet vainqueur lui lors de la première édition en 2017. Le pesserand Cédric Mermet habitué de ces joutes de trail et second l’année passée n’était pas de la partie ce dimanche matin. La 3ème place échoit à Gérald Debot. Chez les femmes, c’est Betty Cornebois la champagnolaise qui règle tout le monde, devant Marylin Laurent et Nadège Lutic.



Les compétiteurs ont pu, à loisir, découvrir des paysages préservés et des chemins inédits, aux portes du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, et en face des Alpes et du Mont-Blanc. On ne louera jamais suffisamment la belle initiative aussi que ce départ situé en pleine ville, au Parc René Nicod, théâtre de verdure au centre d’Oyonnax, et en suivant la Sarsouille petit cours d’eau qui descend du lac Genin le long de la forêt de La Brétouze. Un décor bucolique, malgré la fatigue...


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer