L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Viriat - 2 jours pour mieux comprendre la méthanisation


Depuis quelques mois à Viriat, le paysage agricole a évolué. On vous explique pourquoi et comment.

Le 18 septembre, les 8 agriculteurs de l’unité de méthanisation réunis au sein de la société Biogaz présidé par Alexandre Dubois, ouvriront leurs portes. Parmi eux, Bastien Mercier, 37 ans. Il fixe les objectifs de ce temps qui se voudra aussi pédagogique que convivial « nous sommes fiers de partager avec le grand public l’aboutissement de ce projet après trois années particulièrement intenses. De plus, la méthanisation est parfois pointée du doigt. L’information, vérifiée ou non, circule très vite de nos jours. Nous invitons donc les gens à venir se faire leur propre opinion. ». Ce projet de grande envergure, il est né il y a plusieurs années et Bastien en redonne l’origine et les contours « Nous avons créé la société Jugnon Biogaz au printemps 2018. Elle se compose de huit associés agriculteurs des communes de Viriat, Cras sur Reyssouze et Attignat. Nous avions déjà l’habitude de travailler ensemble par le biais de nos exploitations respectives. Le groupe s’est constitué naturellement. ». Leurs exploitations respectives, chacun va continuer de les faire vivre et s’y rajoute cette aventure commune pour laquelle ils ont décidé de s’appuyer sur l’expertise d’un salarié « Sébastien Bertillot nous a rejoint en tant que Responsable du site. Il nous a accompagné dans la construction et gère aujourd’hui le fonctionnement quotidien de l’unité. En amont nous avons collaboré avec l’entreprise savoyarde Méthalac qui a construit le Process. C’est la seule entreprise française qui œuvre dans le domaine et elle est rhonalpine. Nous avons la volonté dans ce projet de nous appuyer sur les compétences locales ! » Pour les astreintes du week-end, les 8 agriculteurs se relaient à tour de rôle.

Mais la méthanisation c’est quoi au juste ? 

« C’est la transformation de matières organiques en biogaz par fermentation ». Pour ce faire, l’unité viriatie est alimentée au quotidien. Et Bastien Mercier de développer « Comme pour une vache, les bactéries (qui transforment la matière en gaz) ont besoin d’être nourries régulièrement. Nous préparons la quantité quotidienne le matin et un automate gère la distribution régulière pendant 24 heures. ». 

Mais qu’est ce qui constitue l’alimentation de cette unité ? 

« La ration se compose des fumiers et lisiers produits sur nos exploitations. Nous récoltons également les couverts végétaux que nous implantons pendant l’hiver. Nous valorisons aussi des déchets de légumes, déclassés par les grandes surfaces. Et nous accueillons de manière marginale les tontes de pelouse de certains paysagistes. ». 

Et au bout de cette nouvelle forme de cercle vertueux du gaz donc ? 

« Notre production de biogaz représente la consommation d’environ 2000 foyers. Le gaz est injecté directement depuis le site dans le réseau Grdf destiné à la consommation locale. Nous avons financé le raccordement jusqu’à Curtaringe, ce qui devrait permettre, à terme, aux habitants de Marillat de bénéficier des avantages du gaz de ville. ». 

Et le parfois controversé digestat dans tout ça ? 

« Le digestat est le coproduit du processus de méthanisation. Il ressemble à du lisier, à ceci près qu’il est presque inodore, ce qui est un vrai avantage pour nos communes péri-urbaines. Son deuxième atout est qu’il permettra à nos fermes de de devenir quasi autonomes vis-à-vis des engrais issus de l’industrie pétro-chimique. ». L’unité a été mise en fonctionnement au printemps 2021 engendrant d’ores et déjà la production de biogaz. Et cette fin de semaine, les portes de ce site encore nouveau dans le paysage agricole français seront grande ouvertes pour que ces procédés qui ont déjà fait leur preuve en Allemagne, en Suisse ou encore au Luxembourg soient mieux connus du grand public. L’interconnaissance et la pédagogie sont souvent les meilleurs outils du vivre ensemble. Et Bastien Mercier de conclure « Ce sera également l’occasion de présenter les partenaires qui nous ont accompagné et de partager un repas local le samedi midi » histoire de réaffirmer que leur cœur de métier, c’est l’agriculture !


Infos :

1952 chemin de la Genetière 01440 Viriat

18 septembre (11 h à 18 h).
Renseignements : 06 80 16 32 72 ou 06 76 46 47 94


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces